• Catégories
  • Publications récentes
  • Publications populaire
  • Mots-clés populaires

  • Modernisation des TI, partie 4 : Accroître la longévité de votre système de TI

    , Directeur principal du marketing

    Ce billet est le dernier d’une série qui vous aidera à créer une feuille de route vers la modernisation de votre système de TI. [Partie 1], [Partie 2], [Partie 3].

     

    Qu’avons-nous vu?

     

    Au cours des dernières semaines, nous avons exploré ensemble le processus de création et d’amélioration des systèmes de TI, pour bien les adapter au milieu de travail en évolution. Établir des jalons pertinents vous permettra d’organiser la modernisation en étapes faciles à gérer. On peut regrouper ces jalons en phases représentant des objectifs clairs. Konica Minolta a défini neuf jalons pour son processus de modernisation des TI et les a divisés en trois phases : la configuration initiale, les améliorations à l’infrastructure de TI existante et le perfectionnement continuel.

    Dans nos billets précédents, nous avons vu les phases de configuration et d’amélioration. La dernière phase du processus consiste à veiller à ce que les systèmes de TI passent l’épreuve du temps en se concentrant sur la simplification, la performance et la résilience.

     


    Simplification des TI

     

    Les activités non essentielles ne devraient pas mobiliser plus de ressources que ce qui est strictement nécessaire. Pour simplifier les TI, il faut être capable de distinguer les activités essentielles de celles qui sont accessoires. Si vous avez suivi notre processus, vous devriez avoir une bonne connaissance de l’ensemble de vos TI.

    La première étape pour bien comprendre comment répartir vos ressources est de repérer les activités les plus importantes qui dépendent de votre système de TI. Relevez les ressources allouées à chaque processus et dégagez les zones qui en reçoivent trop ou trop peu.

    Vous pourrez ainsi éliminer des dépenses inutiles et rediriger ces fonds vers des activités plus rentables.

     

    Performance des TI

     

    La bonne performance d’un système de TI découle de bonnes pratiques de surveillance, d’évaluation et de gestion. La surveillance de la performance (indépendante de la surveillance approfondie mentionnée au jalon de l’opérationnalisation) devrait se composer d’indicateurs de rendement clés généraux. Les indicateurs précis sont uniques à chaque entreprise, mais ils devraient inclure des mesures financières et non financières.

    L’objectif de ce jalon est de déterminer quelles mesures offriront le meilleur portrait complet possible de la performance de l’entreprise, du point de vue des TI. En consacrant une attention particulière à l’évaluation de la performance, vous conférez à ces indicateurs un plus haut degré de fiabilité. Bien comprendre votre performance vous aidera à vous attaquer aux problèmes de façon proactive et à réduire les ralentissements et les temps d’arrêt associés à la maintenance et à la réparation des TI.

    Voici quelques indicateurs de rendement clés qu’il peut être bon de surveiller :

    • Objectifs opérationnels (ententes et objectifs de niveaux de service);
    • Livraison de projets et problèmes associés;
    • Indicateurs de santé financière (coût total de possession et rendement du capital investi);
    • Efficacité et réactivité organisationnelles.

     

    Résilience des TI

     

    IT Mobility

    Le dernier jalon de la modernisation touche la résilience, et ce n’est pas quelque chose que l’on peut faire à la hâte. Comme tous les autres jalons, la résilience des TI est un élément essentiel qui reflète votre capacité à résister à toute interruption de service et à garder celui-ci à un niveau acceptable, peu importe les problèmes qui peuvent se présenter. Tout comme votre personnel, votre système doit être paré à toute éventualité et pouvoir se rétablir complètement et rapidement.

    Les pannes peuvent nuire à votre entreprise en causant des pertes de revenus impossibles à recouvrer. Les coûts associés peuvent s’étendre au-delà des pertes de revenus en minant la productivité des employés longtemps après l’incident. La résilience des TI consiste en un plan d’action permettant de déployer des mesures rapidement et efficacement, peu importe l’ampleur de l’incident.

    Les problèmes de TI, en dehors des catastrophes naturelles impossibles à prédire, sont souvent causés par plusieurs facteurs qui s’accumulent au fil du temps. L’objectif d’une surveillance adéquate de la performance est de détecter ces facteurs pour les régler avant qu’ils puissent déborder. Bien sûr, il y aura toujours des failles qui pourraient vous échapper. Dans ce cas, il faut absolument avoir développé la résilience de votre système.

    Un plan de reprise après sinistre complet ainsi qu’une politique et un plan de gestion de la continuité des activités contribueront grandement à la résilience. Assurez-vous d’inclure une évaluation formelle des risques dans l’élaboration de ces plans et de passer en revue les mesures de sécurité et les infrastructures de tiers associées aux activités essentielles de votre entreprise.

    Il est important de garder ces plans à jour afin d’assurer la résilience prolongée de votre système. Faites des essais périodiques de votre plan de reprise après sinistre pour vérifier qu’il peut être exécuté en cas d’urgence. Effectuez ces essais dans un environnement simulé pour qu’ils ne nuisent pas à vos activités quotidiennes. Cela vous permettra de vérifier que la direction et le personnel comprennent leurs rôles et leurs responsabilités et de cerner les points à améliorer.

     

    Mot de la fin

     

    Cette série vous a présenté le processus de modernisation des TI de Konica Minolta. Il se peut qu’il convienne tel quel à votre entreprise, ou que vous deviez ajouter quelques jalons pour perfectionner le tout. Ces billets avaient pour but de vous faire comprendre l’importance de moderniser vos TI et de relever les éléments à prendre en compte lors du processus. Nous espérons qu’avec cette série comme guide, vous pourrez renforcer vos TI; votre entreprise restera donc à jour et prête pour l’avenir.

     

    Norm Bussolaro
    Directeur principal du marketing
    Norm Bussolaro possède plus de 30 années d’expérience en bureautique, plus particulièrement en intégration de nouvelles technologies au milieu de travail. Il a occupé de nombreux postes de vente et de marketing, de haute direction et d’expertise-conseil. Il a d’ailleurs agi comme conseiller indépendant auprès de fournisseurs et de clients pour leur fournir des stratégies pratiques de déploiement de technologies d’impression et d’imagerie. À titre de « conseiller de confiance », il a offert ses services à bon nombre des plus grandes institutions et organisations gouvernementales du Canada. Aujourd’hui, Norm se consacre au marketing stratégique et à l’intégration de nouveaux produits et services qui font du Milieu de travail de demainMC une réalité.
    20 août 2019

    Milieu de travail de demain