• Catégories
  • Publications récentes
  • Publications populaire
  • Mots-clés populaires

  • Flexibilité du financement : l’intérêt de louer votre équipement d’impression

    , Directeur de la location, Konica Minolta Premier Finance

    À titre de directeur de la location chez Konica Minolta Premier Finance, je me fais poser beaucoup de questions sur le financement, ce qui n’a rien d’étonnant. Les questions vont de « quel est le coût initial? » à « quelles sont mes options à la fin du contrat? ». Si la question concerne le financement, je me la suis sans doute fait poser des dizaines de fois. Pourtant, celle qui revient le plus souvent, et de loin, c’est la différence entre la location et le remboursement d’un prêt.

    Il y a tant d’entreprises qui jonglent avec cette question d’allure toute simple que j’ai décidé d’écrire mon premier billet de blogue sur le sujet : la différence entre la location et l’achat. Si ce n’est déjà fait, consultez le billet original ici. Cependant, pour le résumer en deux mots sans vous enlever le plaisir de lire un billet fantastique (à mon humble avis), la location est presque toujours préférable à l’achat. Selon mon expérience, parmi les avantages les plus recherchés des décideurs qui veulent conclure des ententes financières, il y a la flexibilité. Si c’est effectivement ce que vous recherchez pour votre entreprise, la location est la voie à suivre.

     

    La location en chiffres

     

    Tout d’abord, j’aimerais dire quelques mots sur la popularité grandissante de la location d’équipement industriel et professionnel. L’Equipment Leasing and Finance Foundation (ELFF), un groupe de réflexion américain sur l’industrie, publie un rapport annuel sur l’état du marché du financement d’équipement. En 2017, elle a observé que les locations représentaient 39 % des investissements totaux en équipement en 2016, soit une hausse de 17 % depuis 2012. Comme méthode de financement, la location a dépassé les prêts garantis, les emprunts sur une marge de crédit et même les paiements en espèces, devenant le type de financement d’équipement le plus populaire cette année-là (voir la figure 1.1).

    Location

    Figure 1.1. Source: U.S. Equipment Finance Market Study: 2016-2017

    À noter que ces chiffrent représentent l’ensemble des types de financement d’équipement pour l’ensemble des secteurs, mais ils nous donnent une très bonne idée des tendances du marché. La location est une méthode de financement nettement plus populaire que les emprunts sur une marge de crédit ou les prêts, et si les taux d’intérêt demeurent faibles, je présume qu’elle conservera sa première place, devant les espèces.

     

    Flexibilité du financement

     

    L’un des avantages les plus évidents de la location d’équipement d’impression, c’est de pouvoir gérer ses finances avec souplesse. Les marges de crédit commerciales servent à ce que votre entreprise puisse financer ses frais d’exploitation à court terme (fournitures, paie, augmentation des stocks, etc.). Cependant, lorsqu’un emprunt sur une marge de crédit finance un achat important d’équipement (p. ex., une nouvelle imprimante industrielle ou de production) ou un nouveau parc d’appareils multifonctions de bureau, il risque de mettre à rude épreuve votre accès à des fonds et de restreindre votre capacité à les consacrer à d’autres choses nécessaires.

    De leur côté, les prêts doivent souvent être garantis par des sûretés supplémentaires, et les banques inscrivent parfois un privilège général sur tous les actifs actuels et futurs de votre entreprise au cas où vous ne respecteriez pas vos obligations. De plus, les banques ne prêtent généralement qu’une partie des coûts de l’équipement et vous obligent à faire un versement initial pouvant représenter de 20 % à 40 % du prix total de l’équipement. Aïe!

    La location évite tous ces inconvénients. Dans presque tous les cas, il n’y a aucune sûreté associée à la location, sauf l’équipement même. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter des autres actifs de l’entreprise si celle-ci n’arrive pas à acquitter ses obligations financières. Par ailleurs, il n’y a pratiquement jamais de paiement forfaitaire ou de versement initial. Vous pouvez donc utiliser les fonds pour autre chose, qu’ils vous appartiennent ou proviennent d’une marge de crédit. Les versements fixes, prévisibles et périodiques de la location vous donnent la souplesse de consacrer plus de fonds aux activités courantes de l’entreprise.

     

    Flexibilité des modalités du contrat

     

    C’est vous et votre budget qui déterminez en grande partie les modalités de la location, ce qui vous donne encore plus de flexibilité. Comme vous le feriez pour la location d’une voiture, c’est à vous de choisir la durée de la location (12, 24 ou 36 mois, par exemple), ce qui déterminera vos paiements mensuels (plus la durée est longue, plus les paiements sont petits). En plus, le processus de demande de location est rapide et simple, surtout à côté d’une demande de prêt ou de marge de crédit. Tout le monde sait que le processus décisionnel des banques est lent; il faut parfois plus de deux semaines avant que votre demande ne soit examinée. En revanche, les décisions en matière de location ne prennent que quelques heures parce qu’elles sont examinées et acceptées par des représentants de l’entreprise. Par exemple, chez Konica Minolta Premier Finance, la plupart de nos clients sauront s’ils sont admissibles en quatre jours ouvrables ou moins.

    Dernier point et non le moindre : la location procure la souplesse de passer aux nouvelles technologies à tout moment pendant le contrat. D’après mon expérience, c’est l’une des raisons les plus souvent données par nos clients qui décident de louer leurs appareils d’impression. En cas d’achat pur et dur, l’entreprise est coincée à jamais avec l’équipement. Outre les défaillances techniques (pour lesquelles il existe des garanties et des forfaits de services), l’équipement finit par devenir désuet ou obsolète. Par la location de votre technologie, vous conservez la capacité de moderniser vos appareils et assurez l’avenir de votre organisation pour la durée de la location.

     

    Louer ou emprunter : telle est la question

     

    Somme toute, les contrats de location sont généralement plus flexibles que les accords de prêt ou de marges de crédit. Bien sûr, la décision vous revient. Comme il n’y a pas deux entreprises identiques, vous devez examiner soigneusement votre situation financière pour prendre une décision éclairée. Si vous n’êtes toujours pas certain de l’option qui vous convient le mieux, communiquez dès maintenant avec Konica Minolta pour obtenir des réponses à vos questions sur le financement de l’équipement.

     

    Robert Renzi
    Directeur de la location, Konica Minolta Premier Finance
    Robert Renzi dirige le meilleur programme de location dans l’industrie de l’impression grâce à de solides relations avec les bailleurs de fonds les plus réputés sur le marché actuel. Il a mené à bien la négociation de contrats de location pour de nombreuses entreprises canadiennes dynamiques. Dans ses temps libres, il se détend au chalet, fait du ski à Blue Mountain et entraîne des jeunes au baseball et au hockey à Toronto Nord.
    10 avril 2019

    Impression de bureau, Impression de production, Impression industrielle

    ,